16 janvier, 2021 - 03:34
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / « VENDREDI 13 »: Test Blu-Ray (express)

« VENDREDI 13 »: Test Blu-Ray (express)

large friday the 13th blu-ray2

IMAGE

Warner nous offre ce grand classique dans des conditions que nous qualifierons de favorables. Certes, le manque de budget pèse sur le rendu global, mais les images préservent, au coeur de cet encodage VC-1, une intelligibilité intacte, non dénuée de finesse. La structure du grain cinéma rappelle les tournages des années soixante dix, avec ce rendu argentique non trahi par ce transfert coloré, à la gamme colorimétrique riche sur les primaires, joliment saturées et resplendissantes de bout en bout (les vêtements des protagonistes lors des scènes diurnes en extérieur sont à ce titre un régal pour les yeux). Stable, évocatrice, profonde, dense et surtout naturelle, l’image offerte ici ne déçoit aucunement, notamment lors de la toute dernière séquence, la plus réussie et la plus impressionnante du métrage. Le piqué de l’image s’y montre particulièrement flatteur, comme ce sera le cas sur le quasi ensemble du film. Les multiples séquences sous exposées, se déroulant dans la pénombre ou l’obscurité font cependant remonter une granularité assez plus heureuse et envahissante, alors que les contrastes accusent des fléchissements importants, sans aucun doute liées aux conditions de production de l’époque. Difficile, toutefois, de reprocher quoi que ce soit à ce titre qui n’a pas bénéficié d’une restauration complète, mais qui préserve tout de même des caractéristiques fort positives, qui réjouiront les amateurs. Piqué d’image et luminosité dynamique répondent présents, et si l’on excepte quelques tâches et rayures d’époque, l’ensemble ravit par sa solidité.

 

SON

Pas d’option DTS sur cette édition, mais une piste Anglaise Dolby True HD 5.1 qui constitue, au grand final, une vision sonore objectivement propre sur elle, bien portante et assez intègre. L’intégralité de la scène frontale sera de mise, et ce même si la focalisation sonore n’est effective que sur son canal central. La musique mythique de Manfredini renforce toutes les situations d’effroi par ses créations abstraites, sussurées, sur lequel le musicien revient de manière très pertinente dans le documentaire proposé en supplément. Elle occupe merveilleusement l’espace sonore et jouit d’une dynamique et d’une propreté spectrale saisissante, qui incite à monter le volume de plusieurs décibels, mettant ainsi en évidence les propriétés intrinsèques du codec lossless Dolby True HD, invisibles sur d’autres portions du film, mais totalement mises à contribution lors de l’exploitation de la musique. A cette occasion, les six canaux participent à la construction d’une architecture sonore complexe qui laisse à penser que seule cette partition a été remasterisée et retraitée d’un point de vue strictement ambiophonique et dimensionnel. Sa réponse en fréquence y est douce et intègre sur l’intégralité du spectre, avec de aigus particulièrement ouverts et directifs. Le reste du plenum sonore du film s’écrase sur le canal central, non sans vigueur, puisque la dose de dynamique administrée se montre robuste et vigoureuse pour une oeuvre vieille de plus de trente ans. Les dialogues se détachent convenablement et demeurent audibles, avec une agréable réponse en fréquence. Un ensemble en demie-teintes, mais très respectueux de cette oeuvre singulière, qu’une remasterisation complète avec redimensionnement acoustique aurait sans doute dénaturé…

 

INTERACTIVITE

Commentaires du réalisateur Sean S.Cunninghan

Retour à Crystal Lake : Le Tournage du Film (SD – 22.02 minutes)

Réunion de Vendredi 13 (HD – 16.33 minutes)

Le réalisateur Sean S.Cunningham (HD – 8.56 minutes)

Scènes inédites : 1ere partie (HD – 7.31 minutes), en fait des scènes modernes sans le moindre intérêt, inspirées du film de Cunninghan. Aucun intérêt !

Les chroniques de Vendredi 13 (SD – 20 minutes)

Secrets de tournage (SD )

Interviews avec les acteurs, les scénaristes et des invités surprise (HD – 13minutes)

Bande annonce originale (SD – 2.21 minutes)

 

Notes du disque

Note image Note Image
Note DTS Note DTS
Note mixage Note mixage
Note dynamique Note dynamique
Note scene arriere Note scene arriere
Note dimension Note dimension
Note interactivite Note interactivite
Note globale Note globale
Note interet du blu-ray Note interet du blu-ray
braveheart-extended-edition chronique chute-de-boulette-geante DTS-Phile hd lafeeclochetteetlesepisodesdesesfilms lena-en-pixel orgue-en-dts-hd record-du-monde-stallone-rocky test blu-ray test-blu-ray-vendredi-13 test-bluray-vendredi-13 Vendredi 13 vendredi-13-2009-blu-ray-test vendredi-13-blu-ray vendredi-13-blu-ray-test vendredi-13-intgral-blu-ray vendredi-13-test-blu Warner zone B

A propos de Stéphane Roger | Cornwall

Rédacteur en chef et créateur du site DTS-Phile.com. Cinéphile, enseignant.
Installations Home-Cinema
Scroll To Top
WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera