3 décembre, 2020 - 01:41
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / 2012: La fin du monde en HD image et son pour mars

2012: La fin du monde en HD image et son pour mars

2012 Blu-Ray review

Les Mayas, l’une des plus fascinantes civilisations que la Terre ait portées, nous ont transmis une prophétie : leur calendrier prend fin en 2012, et notre monde aussi. Depuis, les astrologues l’ont confirmé, les numérologues l’ont prédit, les géophysiciens trouvent cela dangereusement plausible, et même les experts scientifiques gouvernementaux finissent par arriver à cette terrifiante conclusion. La prophétie maya a été examinée, discutée, minutieusement analysée. En 2012, nous saurons tous si elle est vraie, mais quelques-uns auront été prévenus depuis longtemps… Lorsque les plaques tectoniques se mettent à glisser, provoquant de multiples séismes et détruisant Los Angeles au passage, Jackson Curtis, romancier, et sa famille se jettent à corps perdu, comme des millions d’individus, dans un voyage désespéré. Tous ne pourront pas être sauvés…

 

S’il s’avère totalement ridicule, empesé, long et finalement peu impressionnant (la faute en incombe à la bande-annonce, qui révèle absolument toutes les séquences de destruction…), le film de Roland Emmerich n’a pas manqué d’enthousiasmer totalement les premiers chroniqueurs au niveau de son édition Blu-Ray. L’éditeur, Sony, propose en effet le film en 1080p Full HD, au format Scope 2.35 respecté, sans oublier la présence d’une piste DTS-HD Master Audio 5.1 que certains ont salué comme l’une des plus réussies jamais entendues de toute l’histoire du support. Exit, donc, le codage Dolby True HD « comprimé » mais « décompressé » qui a bercé les éditions Blu-Ray Sony des années durant. depuis quelques moins, l’éditeur a opté, nous l’avons signalé, pour le codec audio DTS-HD Master Audio 5.1, systématiquement proposé sous 24 Bits. Selon nos confrères Canadiens de dvdbeaver.com, la piste DTS-HD Master Audio atteint le débit moyen mesuré de 4167 Kbps (48 Khz, 24 Bit).

 

Une mise en garde, toutefois, que peu de nos confrères n’ont osé (ou pensé?) évoquer: dans leurs déclinaisons Françaises, les éditions Blu-Ray des titres de l’éditeur comprennent toujours, depuis peu, une piste son en DTS-HD Master Audio 5.1 Française. De manière quasi-systématique, cette dernière version, doublée, se révèle dramatiquement supérieure sur le terrain acoustique à la même piste son, mais proposée en VO… Ce qui arrangera beaucoup de spectateurs, mais en décevra bien d’autres aussi, nous les premiers, en raison de la banalisation d’un retraitement par le bas de la piste VO, qui propose, à chaque coup, un rendu sonore décevant, amoindri, appauvri, en retrait… La substance sonore n’est aucunement la même, la version Française  phagocytant toutes les qualités techniques intrinsèques au mixage original, mais nous impose un doublage atroce, et donc une voie centrale retravaillée. Un bien vieux débat, certes, mais qui est en train de devenir une tendance mesquine de la part de l’éditeur, qui optimise le rendu sur la version doublée, mais néglige, ou plutôt altère vicieusement le rendu acoustique global du mixage original si diffusé en version originale… Là où d’autres éditeurs réalisent l’inverse, Sony brosse un certain type de spectateur dans le sens du poil. Sans leur en vouloir, ni d’ailleurs à quiconque, nous dénonçons cette pratique insidieuse, qui, au final, se montre indigne des brillants compromis qu’a réalisé l’éditeur depuis son arrivée  sur le marché domestique de la HD…

2012 blu-ray

 

En d’autres termes, mieux vaut commander l’édition zone A, et ce pour de multiples raisons: l’argument tarifaire, d’une part (très largement moins onéreux si commandé en ligne en Amérique du Nord, comme nous vous le suggérons chez nos partenaires Cinebox.net), mais aussi, donc, technique, puisque sur l’édition zone A (toujours lisible en zone B chez cet éditeur), le mixage originel Anglais ne pâtit de ces infâmes amoindrissements.

 

Pour ce qui est des suppléments, cette édition incorporera:

  • Commentaire audio de Roland Emmerich et Harald Kloser
  • Scènes coupées
  • Fin alternative
  • Roland Emmerich : « le (sic) maître de l’épopée moderne »
  • Bandes-annonces (HD et Dolby Digital 5.1)
  • 4 documentaires
  • Le calendrier Maya interactif
  • Piste PiP (image dans l’image)
  • Horoscope interactif
  • Fonction Movie IQ + Accès BD-Live

[adfever type= »product » value= »11509870″]


1080p 2012 2012-audio-fr-dts 2012-fin-du-monde-dvd-jaquette 2012-fin-du-monde-mars 2012-hd 2012-la-fin-du-monde-hd blu ray cinebox cinebox-net-ne-fonctionne-plus Dolby Digital fin-du-monde-confirmee-en-2012 findemonde2012 findumonde2012 findumonde2012maya haute-definition-image hd hd-image image-de-2012-la-fin image-de-por-du_monde images-du-monde-hd lafindumondeen2012onarabe laproph%c3%a9tiedefindumonde2012 laterreen2012 lisible en zone B roland emmerich Sony stéphane roger TOP IMAGE TOP SON voyages-2012-pour-mars zone A

A propos de Stéphane Roger | Cornwall

Rédacteur en chef et créateur du site DTS-Phile.com. Cinéphile, enseignant.
Installations Home-Cinema
Scroll To Top
WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera