6 décembre, 2020 - 02:35
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / SEVEN: une édition HD luxueuse en prévision

SEVEN: une édition HD luxueuse en prévision

7-1

Pour conclure sa carrière, l’inspecteur Somerset, vieux flic blasé, tombe à sept jours de la retraite sur un criminel peu ordinaire. John Doe, c’est ainsi que se fait appeler l’assassin, a decidé de nettoyer la societé des maux qui la rongent en commettant sept meurtres basés sur les sept pechés capitaux: la gourmandise, l’avarice, la paresse, l’orgueil, la luxure, l’envie et la colère.


Seven marque l’avènement du réalisateur David Fincher au niveau international. Après avoir signé de nombreux vidéos clips musicaux et autres publicités, l’américain se lance dans le septième art en 1992 avec Alien 3. Un baptème du feu pour le moins délicat dont il ne garde pas un souvenir très positif, sa liberté de manoeuvre ayant été très réduite par la Twentieth Century Fox.

 

Avec Seven, trois ans plus tard, David Fincher voit se profiler l’occasion de sa vie. Il trouve avec le studio indépendant New Line, alors en difficultés et cherchant à se relancer, le partenaire idéal pour se lancer dans un projet où il aurait un contrôle total. Ecrit avec talent par Andrew Kevin Walker, Seven fait date dans l’histoire du film de serial-killer et remporte un large succès au box-ofice international. Extrêmement sombre, étouffant, le film s’amuse à suggérer la violence plutôt qu’à la montrer. Surtout, le thriller est porté par la mise en scène virtuose de Fincher, qui creuse déjà une vison désanchantée du monde contemporain. Il poursuivra dans ce sillon avec The Game, Fight club puis Panic room, affirmant un sens visuel de plus en plus personnel, où prises de vue extrêmes et photographie très sombre se mettent au service de sujets désespérés sur la société moderne.
Seven Blu-Ray

Véritable chef d’oeuvre, toujours aussi marquant quinze ans après sa sortie, formellement avancé et d’une rare sophistication, le Seven de David Fincher vient d’être annoncé par Warner, qui en prévoit une édition Blu-Ray richement pourvue. Elle prendra la forme d’un Digibook (32 pages), et proposera le film d’après un master rénové (le même sans doutes, l’un des meilleurs jamais conçus pour le format DVD, de l’édition SD parue il y a quelques années), en 1080p et Cinémascope 2.35. La bande-son, conçue et mixée par le talentueux Ren Klyce, véritable formaliste acoustique, sera encodée en DTS-HD Master Audio 7.1. Nuls doutes que les éléments master de la précédente édition DVD, qui proposait la bande-son remixée en DTS ES Discrete 6.1, seront repris à bon profit. Cette précédente édition SD contenait en effet la meilleure piste son DTS ES Discrete jamais créée: une activité inter-canaux démentielle, une clarté souverraine, une dynamique embellie, et surtout, une présence de ce canal central arrière d’une justesse et d’une pertinence absolues. Puissamment abstraite (le générique d’ouverture demeure l’une des créations audio-vidéo les plus sophistiquées vues depuis près de deux décennies), intensément habitée, violente et âpre, cette bande-son s’annonce, dans sa version lossless (audio numérique sans perte), comme une bénédiction.

 

La sortie est annoncée au 14 septembre prochain, et se verra dépourvue de zonage, donc lisible en zone B sans le moindre soucis. Inutile de préciser que cette sortie événement s’annonce comme un hit… En voici la liste des suppléments, qui reprend ceux déjà inclus sur les éditions DVD:

 

  • Quatre pistes de commentaires audio:
    • Stars commentary, with director David Fincher and actors Brad Pitt and Morgan Freeman
    • Story commentary, with Fincher, author Richard Dyer, screenwriter Andrew Kevin Walker, editor Richard Francis-Bruce and New Line president of production Michael De Luca
    • Picture commentary, with Fincher, director of photography Darius Khondji, production designer Arthur Max, editor Richard Francis-Bruce and author Richard Dyer
    • Sound commentary, with Fincher, sound designer Ren Klyce, composer Howard Shore and author Richard Dyer
  • Additional/extended scenes
  • Alternate endings
  • Exploration of the opening title sequence from multiple video angles with various audio mixes (24 Bit, 96 Khz Stéréo) and two commentary tracks
  • Production design and still photographs with commentaries
  • The Notebooks: Full motion video details « John Doe´s » writings
  • Theatrical trailer



1080p 24 bit 24bits-96khzbluray-previsions 7.1 blu ray Brad Pitt chronique cinebox david fincher DTS-HD Master Audio 5.1 DTS-HD Master Audio 7.1 DTS-Phile johndoseven prediction-blu-ray-24-96 Ren Klyce se7en-blu-au-nom-de-la-rose septp%c3%a9ch%c3%a9scapitaux7film seven seven-fincher-blu-ray-test sevenbluray sevenjohndoe Sound design stéphane roger TOP IMAGE TOP SON Warner zone A

A propos de Stéphane Roger | Cornwall

Rédacteur en chef et créateur du site DTS-Phile.com. Cinéphile, enseignant.
Installations Home-Cinema
Scroll To Top
WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera