2 décembre, 2020 - 07:18
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / POSEIDON: Chronique Blu-Ray (express)

POSEIDON: Chronique Blu-Ray (express)




Poseidon blu-ray

Il s’agit du soir du Nouvel An sur le Poséidon. Les voyageurs font la fête et trinquent à l’avenir. Mais leur futur approche quand une vague de 46 mètres renverse le navire…la bataille pour leur survie commence.


IMAGE

blue-dot CODEC VIDEO: VC-1
blue-dot 1080p
blue-dot FORMAT: 2.35:1 
blue-dot Warner Bros (Blu Line), prix de vente maximum conseillé: 15€

Les images très saturées du film s’offrent un confort de visionnage tout neuf. La palette colorimétrique brille de mille feux, offrant des couleurs primaires élégamment saturées, une belle stabilité colorimétrique, amplifiée par les excellents cadrages en Scope. La définition demeure pointue, exception faite de quelques séquences sous-exposées, mais très rares. Pour le reste, luminosité, contrastes et niveau des noirs tirent pleinement profit des extensions qu’offre le format Blu-Ray. La profondeur de champ s’illustre de manière prodigieuse sur de nombreuses scènes, dessinant une sensation dimensionnelle au coeur des images. L’alternance colorimétrique entre les scènes sous-marines et les scènes en intérieurs dévastés, aux couleurs plus chaudes, ne pose aucun soucis, chacune préservant un excellente part d’intensité. Enfin, signalons la présence de grain argentique: bien que très présent sur une poignée de séquence, il demeure naturel et réaliste la plupart du temps, texturant doucement l’image. Certains effets spéciaux visuels, totalement dépassés, se montrent arrogants de basicité sur certains plans, tant le piqué qu’offre la HD améliore le rendu visuel.

 

SON

blue-dot DTS-HD Master Audio 5.1: Français & Français etc… Dolby Digital 5.1 (-4dB)
blue-dot 16 Bit, 48 Khz
blue-dot OFFSET: n/a

Le rendu acoustique s’affranchit enfin des affres de la compression qu’imposait l’éditeur à ses pistes Dolby Digital anémiques lors de l’ère du DVD. La précédente incarnation vidéo du film, sur DVD, ne profitait que très rarement du potentiel du son multicanaux, et, pire, disposait d’une scène sonore sourde et éteinte, compressée sur le terrain de la dynamique. La piste DTS-HD Master Audio offerte ici corrige très nettement et favorablement le tir, octroyant au film et à son mixage un fort supplément d’âme pour ce qui est de ses vertus dynamiques. Ainsi, la spatialisation frontale s’étaye de manière spectaculaire et perce enfin la surface des enceintes. Dans son grand ensemble, le son s’y affiche plus véloce, plus volumineux, plus rapide et plus réaliste, avec davantage de textures sonores et de force vive sur le terrain acoustique. L’intelligibilité prime et domine avant tout, ainsi que la section des graves, certes performante, rehaussée par rapport à l’expérience DVD, mais bien en dessous des attentes.

 

Néanmoins, la scène arrière se montre totalement éteinte, secondaire, et ne dispose jamais de l’énergie nécessaire à remplir l’espace d’écoute. En ce sens, la scène sonore demeure sclérosée aux seuls canaux frontaux, la présence sur l’arrière relevant davantage de l’anecdotique… Les très rares effets demeurent des ambiances timides, quasi-inaudibles, qui, du coup, ruinent la dimension spatiale de cette bande-son qui nous avait semblé très largement plus ouverte en salles lors de sa diffusion courant 2006. Un manque de cohérence sonore certain, d’autant que les précédentes productions de Petersen avaient su combler sur ce terrain, voire réaliser des prouesses, au vu des exigences techniques du cinéaste de Das Boot. Sur Poséidon, l’ensemble de la bande-son réagit au travers d’explosions et de concussions, de chocs d’objets aux proportions gigantesques dont les échos et autres manifestations sonores demeurent étrangement et systématiquement localisés sur les canaux stéréo frontaux de la façade. Une indéniable déception.

 

INTERACTIVITE

  • Poseidon un bateau sur le plateau (22 mn, 4/3, issu de l’édition DVD)
  • Journal de Bord (10mn, 4/3, issu de l’édition DVD)
  • Poséidon à l’envers (12mn, 4/3, issu de l’édition DVD)
Note image Note Image
Note DTS Note DTS
Note mixage Note mixage
Note dynamique Note dynamique
Note scene arriere Note scene arriere
Note dimension Note dimension
Note interactivite Note interactivite

Note globale Note globale
Note interet du blu-ray Note interet du blu-ray

Notes du disque :
1080p 24 bit blu ray chronique chroniqueur-poseidon-2 Dolby Digital dts DTS-HD Master Audio 5.1 DTS-Phile français hd leposeidon lisible en zone B Poseidon poseidonbluray qui-est-le-chroniqueur-de-poseidon-2 Warner Warner Blu-Line Wolfgang Petersen zone B

A propos de Stéphane Roger | Cornwall

Rédacteur en chef et créateur du site DTS-Phile.com. Cinéphile, enseignant.
Installations Home-Cinema
Scroll To Top
WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera