8 avril, 2016 - 13:38
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / LE LOUP GAROU DE LONDRES: Test Blu-Ray

LE LOUP GAROU DE LONDRES: Test Blu-Ray

amwerewolf

Un film de John Landis

En voyage dans le nord de l’Angleterre, deux jeunes Américains se font attaquer par un loup-garou. L’un d’eux meurt suite à ses blessures. Transféré à l’hôpital de Londres, le survivant tombe amoureux d’une infirmière. Malheureusement pour lui, les symptômes de son attaque se font sentir assez rapidement. Cauchemars et hallucinations se font de plus en plus fréquents.


IMAGE

blue-dot CODEC VIDEO: AVC
blue-dot 1080p
blue-dot FORMAT: 1.85:1 
blue-dot Universal

Si le dépoussiérage et la remasterisation n’ont pas été complètement au goût du jour, cette édition propose toutefois le classique de John Landis dans des conditions pourvues de jolis attributs. Par là-même, comprendre une clarté rehaussée la plupart du temps (extérieurs jours, exception faite de la première bobine du film, granuleuse et imprécise) via une définition qui respire souvent bon la HD, une colorimétrie plus respectueuse, plus proche de l’origine et surtout plus intense et dynamique que ce permirent les VHS des années durant, et une patine globale qui, si elle déçoit assez régulièrement (bruit, grain…), offre tout de même son lot de qualités, offrant en ce sens une vision du film suffisamment neuve pour compter. Le reste accuse une bonne perte d’informations dans les noirs ou dans certains détails scéniques (cf: les séquences d’ouverture, souvent dignes d’un DVD), mais la structure du grain, sans avoir été nettoyée et c’est tant mieux, se montre finalement moins pénible que prévu. Une occasion loin de la perfection pour redécouvrir ce classique de la comédie horrifique non sense, au final bien plus tragique que comique… .

image_0001

SON

blue-dot DTS-HD Master Audio 5.1: Anglais; Français DTS 2.0 Mi Débit MONO
blue-dot 24 Bit, 48 Khz.
blue-dot OFFSET: n/a

5050582607017La véritable surprise de cette édition, outre sa certaine richesse de compléments, est inconstablement à dénicher du côté de la bande-son. Le remixage opéré permet une spatialisation souvent très effective, pétrie de bruitages ambiants, de vociférations tourbillonnantes, d’ambiances urbaines fouillées et réelles. Un détail perce assez notablement après 35 minutes de métrage: le rajout de bruitages et détails sonores bien plus modernes, comme ce fut le cas lors de la remasterisation des Dents de la Mer de Spielberg, une habitude du studio. Ces rajouts apportent un plus indéniable dans la préhension des atmosphères sonores (bruitages urbains, coups de feu) mais pâtissent toutefois d’une intégration souvent hasardeuse, ou trop voyante, grossière. Il n’en demeure pas moins que certains coups de feu, orages ou déplacements de véhicules jouissent d’une dimension sonore subtilement appréciable, répartie avec vigueur et volume sur les enceintes arrières, et donnant lieu à des effets et ambiances à la spatialisation 5.1 réellement très réussie. Certaines portions se paient le luxe d’apporter une touche d’originalité ou d’humour coriace fort à propos, ajoutant à la violence ambiante. Les multiples chansons pop qui émaillent le film (la très célèbre scène de transformation, anthologique, qui valut au flm un Oscar) jouissent d’une très belle fidélité, et se voient distribuées sur tous les canaux, avec une stéréophonie très marquée. Le codec DTS-HD Master Audio 5.1 surprend par la justesse conférée aux timbres, et par sa nature débridée, sa gestion du volume expressif de l’ensemble qui, en dépit de son âge et de son remixage parfois peu élégant, maintient tout au long du métrage une énergie acoustique que l’on ne soupçonnait guère. Certains passages manquent cruellement de dynamique (fluctuations du niveau des dialogues) et proposent une scène sonore éteinte et étrangement resserrée, mais d’autres affichent de belles qualités dynamiques et un rendu réussi en termes d’immersion.

image_00

INTERACTIVITE

  • Commentaire audio : des acteurs D. Naughton et Griffin Dunne.
  • Attention à la lune : (97’37) documentaire rétrospectif composé notamment de nombreux témoignages. Le début – Les acteurs – Tournage au Pays de Galles – Meurtre sur la lande – L’essence des cauchemars – Ramener Jack – La transformation de David – La musique d' »AW » – Tournage dans le métro – Porno et marionnettes – Un démon à quatre pattes – Remue-ménage à Picadilly Circus – La bête lâchée.
  • J’ai marché avec un loup-garou : (4/3 – 7’31) interview de Rick Baker, resp. des effets spéciaux et créateur de monstres.
  • Le tournage : document original (5’15) d’époque.
  • Entretien avec J. Landis : (18’20)
  • Rick Baker, le maquilleur d' »AWL » : (11’14) module complémentaire au précédent.
  • Le moulage de la main : (10’59) de D. Naughton.
  • Bêtisier : (3’08)
  • Story-boards : (2’28) comparés aux séquences correspondantes.
  • Photomontage : (3’45) d’images du film et de plateau.
Note image Note Image
Note DTS Note DTS
Note mixage Note mixage
Note dynamique Note dynamique
Note scene arriere Note scene arriere
Note dimension Note dimension
Note interactivite Note interactivite
Note globale Note globale
Note interet du blu-ray Note interet du blu-ray

Notes du disque :
1080p 24 bit american werewolf in london american-werewolves-acoustic blu ray chronique dents-de-la-mer-bruitage DTS 2.0 DTS-HD Master Audio 5.1 français garou hd hopital%c3%a0asse john landis le-loup-garou-de-londre-bluray le-loup-garou-de-londre-bluray-test-ecran-large le-loup-garou-de-londres-blu-ray leloupgaroudelondres leloupgaroudelondresvoixfrancais lesloupd%27angleterre lisible en zone B loup garou de londres loup-garou-de-londres-blu-ray-avis loupamericain loupgarou loupgaroudelondres loupgaroulondres loupgarouquiaattaque mi débit mono Sound design stéphane roger test blu-ray test-blu-ray-le-loup-garou-de-londre test-blu-ray-le-loup-garou-de-londres unegrainesansd%c3%a9finition universal zone B

A propos de Stéphane Roger | Cornwall

Rédacteur en chef et créateur du site DTS-Phile.com. Cinéphile, enseignant.
Installations Home-Cinema
Scroll To Top
WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera