10 mai, 2021 - 07:37
Vous êtes ici: Accueil / Actualités / « DOOM »: Test Blu-Ray (express)

« DOOM »: Test Blu-Ray (express)

doom

IMAGE

Globalement efficace, l’image jouit d’une belle présence, faisant la part belle aux saturation exagérées du soleil Martien lors des quelques plans en extérieur. La pénombre y est reproduite non sans aplomb, même si certains légers artefacts subsistent de ci de là. La définition, sans atteidnre des sommets, propose une lisibilité optimale, et il en ira de même des contrastes, forts et enlevés, qui découpet l’image avec bonheur. La fluidité du codec VC-1 n’est pas prise en défaut, et il se dégage un très appréciable sentiment d’efficacité graphique, même si on déplorera des inévitable chutes de prestations d’une séquence à l’autre. Une édition solide dans l’ensemble pour ce titre de catalogue, qui tire assez habilement profit de son passage en Haute Définition… surtout sur le flanc de ses prestations sonores que nous abordons à présent.

 

SON

La piste Anglaise DTS-HD Master Audio 5.1 constitue une impressionnante surprise, et qui attaque très fort dès les premiers instants. La séquence de pré-générique impose un renfort de grave des plus efficaces, et l’on ressent très vite la patine produite par l’emploi de son numérique non compressé (lossless). En comparaison, la version française manque cruellement d’aplomb, et se montre particulièrement en retrait. Présentée en DTS 5.1 mi débit, elle accuse une dynamique moindre et n’affiche aucunement la même clarté expressive, ou les mêmes facultés d’explorations sonique et acoustique. Si la deuxième partie du métrage se montre plus brouillonne et largemet moins transpercée d’élans sonores grandiloquents, la première, en revanche, constitue un passage incontournable avec une multitude d’effets directifs, une ambiophonique parfois sophistiquée, et un sentiment de tridimension qui marque l’oreille. Pêchant par excès d’excès, cette bande-son tapageuse propose de superbes extensions aux quatre coins de l’installation, et repose sur l’exploitation acoustique d’une dynamique furibonde, capable des plus grands écarts. La créativité se montre également plutôt large, laissant une très large part à l’exploitation de la scène arrière qui, dans la première moitié du métrage, constitue un allié de taille. Les vociférations et autres déplacements sonores se font avec une vigueur expressive sans commune mesure, avec une énergie décuplée. Une bien agréable surprise qui ne rattrapera aucunement le film, mais qui possède tout de même le mérite d’en donner pour son argent… .

 

INTERACTIVITE

  • Featurettes (SD, 18 minutes) Quatre modules plus ou moins pertinents qui tentent de cerner les ambitions techniques du film avec plus ou moins de bonheur… .


  • Game Demos (SD) Deux modestes modules au final bien inintéressants…



Notes du disque :


Note image Note Image
Note DTS Note DTS
Note mixage Note mixage
Note dynamique Note dynamique
Note scene arriere Note scene arriere
Note dimension Note dimension
Note interactivite Note interactivite

Note globale Note globale
Note interet du blu-ray Note interet du blu-ray

Notes du disque :
754.75 Kbps bleu-ray-apocalypse-france-2 blu-ray-doom bluray-test-doom dfinition-de-doom-acoustique doom-blu-ray doom-blu-ray-qui-l-a-vu-teste doom-bluray-directors-cut doom-bluray-test doom-test-blu-ray doom-test-bluray DTS-HD Master Audio 5.1 test-blu-ray-doom test-bluray-doom test-doom-blu-ray testbluraydoom TOP SON universal welcome-piscine-de-calais zone B

A propos de Stéphane Roger | Cornwall

Rédacteur en chef et créateur du site DTS-Phile.com. Cinéphile, enseignant.
Installations Home-Cinema
Scroll To Top
WordPress SEO fine-tune by Meta SEO Pack from Poradnik Webmastera